Voyez la vidéo Gantrex


Soudage de rails

Les engins de manutention modernes requièrent une voie de roulement lisse et continue; par conséquent, les rails doivent être soudés bout à bout pour éviter les chocs au passage des joints, ainsi que la détérioration des galets et des pièces mécaniques des engins roulants.

La géométrie des rails de type pont roulant DIN 536/1 ne permet pas l’utilisation d’une technique de liaison différente.

Pratiquement, deux méthodes de soudage de rails pour pont roulant sont utilisées, aussi bien pour installation au sol qu’en hauteur :

  • Soudure à l’électrode.
  • Soudage par aluminothermie.

Soudure à l’électrode

  • Technologie :
  • L’espace entre les bouts de rails est rempli par un dépôt continu de cordons de soudure.

  • Equipements :
  • – équipement de base permanent : matériel de réglage, jeu de blocs de cuivre électrolytique, postes à souder de puissance adaptée, équipements de meulage;
    – consommables : électrodes spécialement adaptées, plaque thermique isolante pour protéger l’intercalaire.

  • Mise en oeuvre :
  • – technique qui requiert des soudeurs qualifiés en soudage de rails
    – recommandations de soudage disponibles

Soudage par aluminothermie:

  • Technologie :
  • L’acier élaboré par réduction d’oxyde de fer avec de l’aluminium est coulé à plus de 2000°C dans un moule réfractaire adapté à la géométrie du rail.

  • Equipements :
  • – équipement de base permanent : matériel de réglage, de pose de moule, de préchauffage, de coulée par creuset et de finition;
    – consommables : moule adapté à la géométrie du rail, charge de soudure et allumeur.

  • Mise en œuvre :
  • – technique qui requiert des soudeurs qualifiés en soudage de rails ;
    – recommandations de soudage disponibles.
    – Soudage par aluminothermie

Soudure par étincelage (disponible en Amérique du Nord actuellement)

  • Technologie:
    Le processus consiste à rapprocher les extrémités des rails et générer un arc électrique qui chauffe le métal. Dès que le métal atteint la température appropriée les extrémités des rails sont forgées en les rapprochant à l’aide de pression hydraulique et l’excès de matière formant un bourrelet est arasée pour obtenir un profil de rail quasi parfait. Un légère finition à la meuleuse suffit alors. Le processus est entièrement automatisé et les extrémités des rails sont protégées et soudées par une tête de soudage portative.
  • Equipement :
    L’équipement auxiliaire qui fournit puissance et contrôle de la tête de soudage est monté sur camion et est raccordé à la tête de soudage par câbles et tuyaux. Le camion doit être à même de se placer près de l’emplacement de soudage. Pour les opérations en hauteur, deux grues sont nécessaires. Une pour la tête de soudage, l’autre pour lever et mettre les rails en place.
  • Réalisation
    Le processus permet d’obtenir une très grande productivité de soudage mais à condition d’une bonne organisation de l’équipe exécutante et d’exploiter convenablement les capacités de l’équipement. Le procédé est très productif lorsque les rails sont amenés à la tête de soudage à un emplacement fixe, soudés, puis ripés le long de la voie.